Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/07/2011

assisté politique, nouveau concept

Le Belge n'est pas un assisté social, le Belge est un assisté politique. En effet il semble considérer que nos hommes politiques une fois élus, ont tout les droits et ne doivent plus se soucier de ce que pense l'électeur. Je pense au contraire que l'homme politique est mandaté par l'électeur qui lui a donné sa voix pour le représenter. L'homme politique se doit donc de tenir compte de l'engagement qu'il a pris, du contrat qu'il a passé avec ses électeurs. Si cet engagement, si ce contrat ne sont pas respectés, l'électeur se doit de manifester son désaccord, car quoi qu'on en dise, ce sont les électeurs par leur nombre qui ont le pouvoir de modifier, d'infléchir une direction politique. L'electeur ne doit pas être un assisté politique, mais un acteur qui par son accord ou son désaccord envoie un signe clair à nos mandataires. Nos mandataitres ne doivent pas faire ce qui leur plait sous prétexte qu'ils ont été élu. Ils ont un devoir à remplir face aux citoyens et ne peuvent se décharger de certaines responsabilités. Il est des jours où il faut crier haut et fort notre désaccord, non messieurs les politiciens, votre statut ne vous permet pas de mettre en péril notre avenir et celui de nos enfants. Ne soyons pas des assistés politiques, manifestons notre mécontentement.

assiste.jpg

13:55 Écrit par manuliberte dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, crise, revendication, indignation | | | Digg! Digg |  Facebook |

07/06/2011

insurgés, aspergés même combat?

Insurgés, indignés, aspergés.........même combat?

insurges.jpg

14:30 Écrit par manuliberte dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : insurgés, insurgé, manifestation, indignation | | | Digg! Digg |  Facebook |

30/05/2011

Vive la révolution....de salon

La jeunesse espagnole semble être inspirée par les révolutions successives dans les pays du maghreb. Oui mais tout de même, les Tunisiens, les Egyptiens et la Lybiens se sont révoltés contre des systèmes autoritaires dictatoriaux. L'Espagne et la Grèce sont jusqu'à preuve du contraire des démocraties qui avant la crise financière ne vivaient pas "trop mal". Crise financière et crise économique ont mis à mal des économies qui étaient fragiles. Alors oui les temps sont durs mais faut-il pour autant envisager une révolution et pour proposer quoi? En effet, il ne faut pas perdre de vue que malgrés cette crise, nous restons nous occidentaux, des privilégiés. Nous ne vivons pas sous le seuil de pauvreté comme une grosse partie de l'humanité et nous n'avons pas à faire face à une mortalité infantile galoppante comme dans certains pays d'Afrique ou d'Asie. Bref malgrès un système capitaliste qui ne fonctionnne pas des mieux, nous restons de gros privilégiés et nous devrions en avoir conscience, car si il faut un jour faire une révolution ce sera pour remettre diamétralement en cause un système terriblement injuste mais dont nous sommes les principaux bénéficiaires. Remettre en avant la solidarité et ce vis à vis des plus fragiles et des plus pauvres qui se situent ailleurs qu'en Europe, nous devrons donc être généreux et éventuellement être prêts à certains sacrifices. En gros tout le contraire de ce que semblent revendiquer la jeunesse Espagnole.

S'indigner est une bonne chose, mais encore faut-il proposer des alternatives qui soient efficaces et viables, mais nous vivons dans un monde capitaliste qui est incapable de garantir à tous un travail et un salaire décent. Le modèle auquel nous adhérons fait entrer en concurrence des gens qui ont tous les mêmes désirs, les mêmes espoirs. Le Chinois qui travaille pour une bouchée de pain, aspire à une vie meilleure, à pouvoir goûter aux joies de la consommation et pour y parvenir il fait des sacrifices, et quand il voit notre niveau de vie il se dit que nous avons bien de la chance......Que dire du petit africain qui a le ventre creux 6 jours sur 7.......Alors s'indigner oui mais pour remettre TOUT en question, le système et les VRAIES injustices qu'il génère car pour l'instant l'occident reste le plus grand bénéficiaire de ce sytème profondément injuste.

Alors, indignons nous et disons NON au capitalisme et inventons un AUTRE modèle.......

18:04 Écrit par manuliberte | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : indignation, révolution, crise, crise économique | | | Digg! Digg |  Facebook |